C’est l’Eglise et l’état qui hissent le drapeau en berne pour la fin d’un pontificat. — Faunes&Femmes Magazine

En effet, d’une part, les ministres du culte et en particulier les évêques vont gagner en indépendance, n’étant plus tenus de rendre des comptes à l’administration. D’autre part, les Églises ne vont plus avoir à leur charge l’entretien très coûteux des édifices religieux (cathédrales, églises, temples…) préexistant à la loi de 1905.

C’est l’Eglise et l’état qui hissent le drapeau en berne pour la fin d’un pontificat. — Faunes&Femmes Magazine

Publié par Boris Eyebe

Étudiant-chercheur en histoire des Civilisations et Religions à l'Université de Yaoundé 1 au Cameroun. Ses travaux portent sur les rapports Église et État, Foi et Politique, Mentalité-culture (terme qu'il a forgé pour signifier l'emprise de la mentalité sur les créativités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :